Accueil / Notes de lecture / Une autre école pour nos enfants

Une autre école pour nos enfants

Publié en ligne le 16 juillet 2004
Note de lecture de Pierre Blavin - SPS n° 257, mai 2003

André Giordan, à l’origine biologiste, est professeur de didactique et épistémologie des sciences à l’université de Genève et directeur du laboratoire traitant de ces questions.

Son dernier ouvrage commence par une analyse sévère du système actuel, où il critique particulièrement le cloisonnement des disciplines et le « saucissonnage » de l’emploi du temps qui en résulte, la forte proportion du temps scolaire réservée à l’écoute et à l’exécution d’exercices répétitifs sur des notions coupées du réel et des attentes et intérêts des apprenants, les programmes aussi. Ce sont là contenus et modes de travail qui, privilégiant la seule transmission, ne favorisent ni l’appropriation du savoir et des démarches intellectuelles ni le développement de l’esprit critique. Ils laissent l’apprenant démuni pour comprendre le monde d’aujourd’hui et être capable de maîtriser l’information.

Dans l’école que Giordan construit sous nos yeux, curiosité et désir d’apprendre devraient pouvoir perdurer au-delà des petites classes. Les enseignements disciplinaires (pas forcément les mêmes qu’aujourd’hui) seraient beaucoup plus limités et pourraient n’être pas obligatoirement tous proposés chaque année. Une telle école ferait une large place aux approches transversales et aurait une organisation suffisamment souple pour les permettre.

Outre nombre de propositions d’activités et d’aménagements du temps scolaire que l’on trouve peu ou prou ailleurs, parfois même déjà en application dans certains établissements, l’auteur décrit avec conviction des démarches intellectuelles pour appréhender la connaissance, tels ces « concepts organisationnels » dont il revendique la paternité.. Et l’un de ses autres apports originaux est l’importance qu’il accorde à un développement audacieux à l’intérieur même des établissements de l’« autodidaxie », une nouvelle version du « travail autonome » des élèves..

Quid de la formation des enseignants de cette « autre école pour nos enfants » où la partie disciplinaire ne représentera plus l’essentiel ? André Giordan annonce un prochain livre qui sera uniquement consacré à cette question...

Publié dans le n° 257 de la revue


Partager cet article


]