Accueil / Un monde fou, fou, fou... / Injaz, la première dromadaire clonée

Injaz, la première dromadaire clonée

Publié en ligne le 19 août 2009 -
par Brigitte Axelrad - SPS n° 286, juillet 2009

Le 14 avril 2009, l’Agence France-Presse annonçait dans un communiqué que la première femelle dromadaire clonée du monde était née le 8 avril dans un laboratoire de Dubaï, et se portait bien. Cette recherche a été financée par le souverain de Dubaï, Cheikh Mohammad Ben Rached Al-Maktoum. Nisar Wani, chercheur au Centre de reproduction des camélidés, a déclaré : « Les dromadaires sont très utiles ici pour la production de lait et les courses. »

Comme l’a écrit Louis-Marie Houdebine, Directeur de recherches à l’INRA, dans SPS n° 283 1, « la consommation des produits issus des clones n’est (donc) pas imminente dans l’UE […] mais il est difficile de ne pas voir une fois de plus dans l’attitude des Européens, en plus d’une sage prudence, une peur de la nouveauté […]. »

Il semble donc que nous ne soyons pas prêts de boire du lait de chamelle clonée en Europe, mais qui sait, peut-être trouverons-nous, grâce au chameau cloné, un substitut économique à l’automobile, quand les réserves de pétrole du Proche-Orient se seront taries !

1 Louis-Marie Houdebine, Les clones animaux : en manger ou pas ? , SPS n° 283, octobre 2008

Publié dans le n° 286 de la revue


Partager cet article


]